News > Journal le Midi Libre, boutique de Pézenas

2020-03-06 02:39:06

Midi Libre,
Pézenas

Le réalisme symbolique apparaît dans toute l’œuvre de Jonathan Abbou.

Jonathan Abbou, de l’Échoppe, place Gambetta, à Pézenas, enchante par ses photographies argentiques d’inspiration ancienne. Il est né en 1967 en Israël et il a quitté son pays d’origine avec sa mère à l’âge de six ans pour fuir la guerre du Kippour. La famille s’est installée à Avignon.
Histoire d’une passion
C’est à 19 ans, en flânant dans les puces des Carmes, à Avignon, qu’il obtient son premier appareil photo, l’emblématique Hasselblad 5OOC en l’échangeant contre son vieux Perfecto. En 1991, il s’inscrit à l’école de photographie de Toulouse et choisit cette vocation malgré un brillant master de psychologie clinique et pathologique qui lui donne une orientation personnelle dans son art.
Ses photos sont réalisées en argentique sur du papier baryté, tandis que le virage sépia est fait par sulfuration dans un but d’assurer la pérennité de l’image dans le temps.
Une fois l’étape du virage achevée, le photographe passe à la colorisation qui se fait toujours manuellement à l’aide d’aquarelles et d’acryliques. Il maîtrise parfaitement ces techniques traditionnelles.
Son inspiration a en particulier comme thème récurrent la déviance du fétichisme, alliant femme voilée et combinaisons en latex. Ce réalisme symbolique apparaît dans toute l’œuvre contemporaine de Jonathan.
Comme il le décrit dès l’entrée de l’échoppe, "dans cette boutique dédiée à la photographie, vous ne trouverez aucune trace de pixels, logiciels ou autres avatars numériques. En bref, il ne sera question que de photographie argentique."
Sur l’ensemble de sa production, de la prise de vues au traitement final de la colorisation, il ne sera question que de photographie traditionnelle. Il poursuit : "Les tirages sur papier baryté, cartoline et fibres cotons, sont réalisés dans mon laboratoire professionnel et sont le fruit d’un savoir-faire expérimenté au fil des années et de l’évolution des matériaux disponibles. Les virages permettent une pérennité dans le temps."
Les colorisations sont opérées par des techniques de retouche à la main, en utilisant des encres aquarelles. Toute cette dextérité dans son art apporte à son œuvre une personnalité très attachante et seule une visite pourra permettre de se rendre compte de l’atmosphère très envoûtante de ce lieu et des photos qui le peuplent.
Le visiteur peut acquérir des œuvres uniques à des prix intéressants et se renseigner sur la bibliographie prolixe de cet artiste.

Et aussi...